Siguiri/Violent affrontement à Dankakoro: 5 motos calcinées ,la maison du chef de...

Siguiri/Violent affrontement à Dankakoro: 5 motos calcinées ,la maison du chef de district saccagée

0
PARTAGER

Un violent affrontement a éclaté ce mercredi 20 mai 2020 dans le district de Dankaro ,localité relevant de la commune urbaine de Siguiri. Bilan: 5 motos calcinées,plusieurs bléssés et la maison de chef district saccagée.
Ce conflit a opposé les partisans du Président dudit district fadouba Magassouba et ceux du doyen du Village fadama Magassouba. Selon les informations reçues sur place,ils se discutent la paternité d’une plantation d’anacarde. Les violences ont causé des blessés dans les deux côtés. Aussi, le domicile privé du Président du district a été saccagé et 5 motos ont également été incendiées.
D’après Dakan MOUSSA Magassouba partisan du doyen, cette plantation appartient à la communauté .”Mais le Président veut en faire une propriété privée et voici la cause de ce conflit. Chaque année,les jeunes du village sortent pour la défricher mais fadouba veut en faire sa propriété privée. Hier, il est parti prendre les agents de l’habitat pour venir morceler la plantation. Certains jeunes venus les empêcher ont été arrêtés et enfermés par les gendarmes. Grâce aux interventions des doyens,les JEUNES ont été finalement libérés” a t’il dit,avant de poursuivre en cette termes: “Ce matin, nous étions au vestibule pour une réunion, parce que les jeunes ont réclamé le départ du President Fadouba Magassouba . C’est au cours de cette réunion que ses partisans sont venus jetés les cailloux Sur nous “.
Au moment où nous quittions les lieux aux environs de 12h,les deux camps opposés s’échangeaient des jets de pierres.Des pick-up de la gendarmerie étaient stationnés à la rentrée du district situé à 2 km de la ville de SIGUIRI.
En attendant la version du camp adverse,un calme precaire régne dans la ville en ce jeudi 22 mai.Mais aux dernieres nouvelles, des agents de la securité ont procédé à plusieurs arrestations dans ledit district. Affaire à suivre.
Amara fofana

Comments

comments