Siguiri-Licenciement à la SAG : Un bus saccagé et un blessé suite...

Siguiri-Licenciement à la SAG : Un bus saccagé et un blessé suite à l’accrochage entre les jeunes et la CMIS.

0
PARTAGER

A siguiri, suite au licenciement de 7 travailleurs par la Direction Générale de la Société Aurifère de Guinée(SAG), des jeunes se trouvent être en colère .Dans la soirée du mercredi 11 septembre des dizaines de jeunes mecontents ont exprimé leur colère face à la décision à travers quelques manifestations dans la cité. Ce jeudi 12 septembre, des heurts et accrochages ont été signalés entre jeunes protestataires et agents des forces de l’ordre.
Car pour extérioriser leur mécontentement, les manifestants ont envahi le secteur colline (Commune urbaine de Siguiri ndlr), érigé des barricades au carrefour kököro. Conséquence : les bus transportant les employés de la dite société ont été immobilisés.
Sitôt informé de la situation, le Gouverneur de la région de Kankan s’est rendu dans la préfecture. Le General Mohamed Garé a convoqué une rencontre entre les différentes parties dont les autorités préfectorales, la Direction de la SAG. Mais, selon les informations reçues, les travailleurs licenciés n’étaient pas présents à la dite réunion.
A en croire sekouba Traoré un porte-parole des jeunes, ces travailleurs licenciés ne sont pas venus parce qu’ils ont peur. « Nous demandons à ce que la société accepte cette doléance d’annuler l’acte de licenciement. Car, notre objectif c’est de chercher à élargir de plus le bon voisinage avec la SAG » a-t-il dit.
De son coté, le Gouverneur de la Région de Kankan s’est exprimé en sapeur pompier : « Acceptons de régler les situations autour de la table. Mais, ce dossier nous allons gérer quand le Ministre des mines sera là. Ensemble avec la Direction, nous trouverons une solution à la crise. Mais nous ne voulons plus de barricades, ni de jets de pierres » a-t-il lancé.
Quand à la Direction de la SAG, son représentant Tebogo mushi n’a pas voulu faire de commentaire sur la situation. A ajouter, qu’au nombre du bilan de la journée, il a été enregistré un blessé et le pillage d’un bus de transport des employés de la SAG par les jeunes en colère. Aux dernières nouvelles, finalement le trafic a repris sur l’axe siguiri centre-kintinian menant vers le site de la SAG.
Il faut rappeler que ce licenciement des 7 cadres superviseurs du département logistique est la suite logique de la grève lancée par la délégation syndicale au mois de mai 2019.
Amara fofana
622044257

Comments

comments