L’université de Labé: de la Mutation à la frustration ,le Recteur réagit

L’université de Labé: de la Mutation à la frustration ,le Recteur réagit

0
PARTAGER

rture le lundi 08 octobre dernier pour être plus précis, des frustrations sont enregistrées chez de nombreux cadres mutés.C’est le cas de certains responsables du SLECG, de l’ISSEG et enseignants fidèles à Aboubacar Soumah.
Tout est partie d’un arrêté signé du ministre de l’enseignement supérieur, Abdoulaye Yéro Baldé le 05 Octobre 2018.Un arrêté faisant état de leurs mutations dans certaines universités dont kankan et labé.
Au micro de www.kankan.com l’un des concernés, laisse exploser sa colère et pointe un doigt accusateur aux recteurs particulierement Dr. Mamadou Dian Gongorai Diallo .Selon issa soumaré, ils sont victimes de leur appartenance au syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée(Slecg) ” Moi en personne j’ai dénoncé des malversations, j’ai toutes les preuves” indique t’il.
Poursuivant son intervention ,notre interlocuteur affirme ceci :«Nous sommes deux à avoir écopés de cette mutation à l’université de Labé, il s’agit de Mr Youssouf Diallo et moi. C’est Dr Mamadou Dian Gongorai Diallo et les autres recteurs qui sont derrière notre mutation. Même le vice recteur a été révoqué puisqu’il est soupçonné de parrainer le Slecg à Labé. Mais nous ne nous laisserons pas faire. » explique Issa Soumaré.
Interrogé sur cette situation, le recteur de l’université de Hafia, affirme que la décision émane du Ministre de l’enseignement supérieur, et qu’elle fait partie de l’Administration.

« Le décret est passé à 20h le vendredi 05 octobre, quand Monsieur le President prend un décret pour nommer un cadre à n’importe quel poste de l’administration publique guinéenne, tu prends c’est okay. Sans commentaire,Il est l’employeur de tous les guinéens. J’ai félicité celui qui a été nommé,consolé celui qui a été demis. Ainsi va la vie » explique Dr Mamadou Dian Gongorai Diallo.
Parlant de l’arrêté, le Recteur de l’université de Hafia précise que les mutés n’ont même pas de cours à l’université.
« Il y’a un arrêté qui a muté quatre enseignants, ont dit arrêté 6677 portant affectation de quatre cadres dans le centre de documentation environnementale de Kankan et N’Zérékoré. Ceux qui pensent que j’ai quelque chose à avoir dans ça, c’est leur droit. Je ne descendrai pas les marches de l’escalier pour les affronter. Seulement dès l’instant que l’acte est publié, ils ont reçu une copie, ils ne sont plus des fonctionnaires de cette université. Ils relèvent des centres environnementaux de Kankan et N’Zerekoré. D’ailleurs les mutés n’ont aucun cours au niveau de l’université »
Pour le recteur, au niveau de l’université c’est un seul syndicat qui est connu il s’agit du syndicat autonome de l’enseignement supérieur et de la recherche “c’est le syndicat qui sévit au sein des universités” conclut-il.
Voulant se rendre ce matin à l’université, le Secrétaire Général du Slecg Issa Soumaré s’est vu bloqué par un dispositif sécuritaire. A noter que dans cette même université ,Dr François Togbana Keita enseignant chercheur est désormais le Vice-Recteur chargé des études en remplacement de Dr Ibrahima Camara.

Amadou Diallo depuis Labé pour www.kankan24.com
657585690

Comments

comments