Kankan : un bléssé enregistré chez le premier imam

Kankan : un bléssé enregistré chez le premier imam

0
PARTAGER
blank

Dans la nuit du mardi au mercredi 5 mai 2021 des manifestations ont éclaté dans plusieurs quartiers de Kankan . Des jeunes et femmes en colères ont inondé les rues de la commune urbaine pour protester contre la décision du secrétariat général des affaires religieuses interdisant les prières nocturnes collectives dans toutes les mosquées du pays. Très déchaînés à poursuivre leur lutte, plusieurs dizaines de fidèles musulmans ont manifesté à nouveau ce matin dans les rues érigeant des barricades par endroits. Après une courte escale chez le premier imam où des jets de pierres ont été administrés à son domicile,des manifestants se sont rendus au gouvernorat d’où ils ont été dispersés à coup de gaz lacrymogène.
Mais il faut rappeler que chez le premier imam de la grande mosquée Elhadj en la personne d’Elhadj karamo Bangaly Kaba,un cas de blessé a été enregistré au cours des jets de pierres. Il s’agit d’un de ses talibés qui a été blessé sur son visage. Interrogé ,l’un des fils de l’imam nous a fait savoir que c’est pendant la manifestation de ce matin que le jeune garçon a reçu un coup de Pierre sur son visage “Heureusement on lui a mis sous soin” a t’il déclaré.
Il est important de rappeler que dans la matinée d’hier mardi ,le premier imam avait initié une rencontre au cours de laquelle il a invité les fidèles musulmans au respect de cette mesure qui selon lui reste nécessaire dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de Covid19. Malgré son appel au calme,les jeunes sont sortis et Ils promettent d’autres manifestations dans les prochains jours. “Tant que les mosquées ne sont pas ouvertes pour les prières nocturnes collectives,nous n’allons pas nous reculer” a dit l’un des instigateurs de la marche.
Mohamed slem Camara

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE