Kankan/ M. le DPE previent: “Tous les téléphones saisis seront incinérés..”

Kankan/ M. le DPE previent: “Tous les téléphones saisis seront incinérés..”

0
PARTAGER
blank

A quelques heures du lancement du baccalauréat unique prévu pour ce jeudi 22 juillet en Guinée, les autorités éducatives s’activent sur le terrain. À Kankan, la Direction préfectorale de l’éducation annonce plusieurs mesures et se dit prête à assurer le bon déroulement de cette échéance. Fraîchement venu de Conakry ,le Directeur préfectoral de l’éducation est revenu sur les conclusions de l’atelier préparatoire des examens tenu dans la capitale guinéenne récemment. Parmi les instructions fermes données,Morlaye Condé a fait cas de l’interdiction des téléphones dans la cour des centres et à l’intérieur des salles.
“Au sortir de notre atelier ,il a été dit qu’un candidat saisi avec le téléphone en classe sera automatiquement éliminé ainsi que les deux surveillants. Si c’est en dehors du centre ,on prend tous les téléphones qu’on réunira pour les brûler à la fin des trois examens ” a t’il dit.
blank
L’usage de ces téléphones portables étant interdit, des détecteurs de métaux ont été mis à la disposition de tous les délégués pour empêcher des candidats d’accéder aux salles avec leurs téléphones. Le premier responsable de l’éducation précise que seuls les deux délégués sont autorisés à utiliser les téléphones durant tout le processus. Il a par ailleurs invité les partenaires notamment l’APEAE d’interdire tout regroupement autour des centres d’examen.
Les examens scolaires de cette année interviennent dans un contexte de crise sanitaire dû à l’épidémie de covid 19. Face à la situation, le Directeur préfectoral de l’éducation de la préfecture rassure que toutes les dispositions sont prises pour le respect strict des mesures barrières.
Côté statistiques, monsieur morlaye condé promet rendre publique les chiffres à l’issue d’une réunion de concertation qui devait se tenir dans la soirée de ce mercredi 21 juillet.
Kankan Mohamed slem camara

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE