Kankan/Lundi de violence : un commerçant témoigne : « j’ai perdu environ...

Kankan/Lundi de violence : un commerçant témoigne : « j’ai perdu environ 65 à100 millions GNF dans le pillage »

0
PARTAGER

Les violences intervenues ce lundi 6 janvier 2020 à Kankan ont été caractérisées par des actes de vendalisme et de pillage dans la commune urbaine précisément au secteur mobile sur la nationale Kankan-Conakry où plusieurs boutiques ont été pillées et attaquées par certains jeunes non identifiés. Aux dires des témoins, ces jeunes s’opposaient à la manifestation des pros FNDC (Front national pour la défense de la Constitution).


Parmi les victimes, figure Bah Mamadou Alpha un jeune commerçant qui a presque tout perdu. Interrogé , ce jeune a témoigné en ces termes : « j’étais en ville, on m’a appelé qu’il ya un mouvement à mobile. C’est ainsi j’ai pris ma moto, suis venu. Sur les lieux, il y avait la présence de la police…le nombre de téléphone qu’ils(les pilleurs) ont pris, je ne connais pas. L’argent, je peux estimer la perte à 65 à 100 millions de francs guinéens. Ils ont pris tous mes biens au vu et au su de la police. Ils ont pris ma moto, lorsque je voulais la recupererer, un jeune s’est dirigé vers moi et m’a administré des coups. Ce qui m’a d’ailleurs blessé » s’est il exprimé avant de lancer un appel aux autorités du pays particulièrement le Président de la République. « Je lance un appel au Président de nous venir en aide .Car l’heure est grave présentement à Kankan…Les autorités de la ville étaient là, mais elles n’ont rien dit» déplore t’il.
A noter que le comazone de kankan, ainsi que le Maire étaient sur les lieux pour assurer une mediation, mais cela n’a pu freiner les dégâts.
Apres le drame, le patriarche de Kankan ainsi que le Préfet ont condamné les actes intervenus.
Mohamed slem Camara

Comments

comments