Kankan: l’affaire Marien n’gouabi,le Gouverneur met les points sur les “i”

Kankan: l’affaire Marien n’gouabi,le Gouverneur met les points sur les “i”

0
PARTAGER

C’est devant les hommes de médias que le Gouverneur de la région administrative de kankan a tenu dans la salle de conférence du gouvernorat un point de presse ce vendredi 2 mars 2018.Objectif:éluicider la lanterne des uns et des autres sur ce qu’il qualifie l’affaire marien N’gouabi.
La rencontre fait suite à la manifestation des élèves du dit lycée le mercredi 29 février 2018 réclamant ainsi le projet de reconstruction de leur établissement dirigé dans une autre localité notamment madina coura dans la haute banlieue kankanaise.Ce point de presse a connu la présence des autorités préfectorales,communales et éducatives de la ville .
Parlant de cette situation qui prévaut au lycée marien N’gouabi,le gouverneur a d’abord fait table rase de l’information selon laquelle il aurait décidé de lui même délocaliser ce projet pour madina,comme annoncé dans les colonnes de certains médias “Il m’a été rapporté que le ministre a decidé de ramener le projet de reconstruction du lycée moderne à madina.
Je leur ai dit tout simplement que le ministre est la personne qui est chargée de l’application de la politique du gouvernement en matière de l’enseignement pré universitaire. Si la décision vient de lui,envoyer à madina.voici ce qu’a été ma réponse” a t’il dit.
Pour sa part l’inspecteur régional de l’éducation famoro keita s’est dit ne pas être au courant de cette délocalisation jusqu’au jour de la manifestation.Prénant la parole,le Directeur préfectoral de l’éducation confie avoir informé le ministre ibrahima kalil konaté de la délocalisation du projet: “quand l’entrepreneur est venu,j’ai appelé le ministre.je lui ai dit que l’école sera construite finalement à madina?il m’a répondu qu’il y’a des élèves laba d’y construire”
Selon les informations dites dans la salle,il s’avère que la raison de cette délocalisation est le manque d’espace à marien N’gouabi.
Aux dires du Gouverneur,apres un constat fait ce matin dans les locaux de cet établissement,la construction du lycée moderne y est possible.
Après l’intervention des acteurs présents,il a été question de trouver une solution en vue d’une sortie de crise.Le Gouverneur a exorté les uns et les autres au calme et surtout les journalistes à la responsabilité et le professionnalisme dans le traitement et la diffusion de l’information.General Mohamed Garé a aussi déploré le manque de communication dans cette affaire.Chose qui aux dires du patron du gouvernorat a occasionné ces incomprehensions.
À noter qu’à ce jour,le lycée marien n’gouabi à son état actuel compte 4890 éleves pour 19 salles avec 38 groupes pédagogiques.
La construction de ce lycée moderne permettra à reduire le nombre de pléthore dans les salles de classe.Toute chose qui sera un ouf de soulagement pour tous.

Mohamed Slem camara
624 04 07 93

Comments

comments