Kankan: Confusion autour de l’installation du Maire à Gberedou baranama,le Sous préfet...

Kankan: Confusion autour de l’installation du Maire à Gberedou baranama,le Sous préfet “chassé”.

0
PARTAGER

L’Installation des élus locaux à Gberedou baranama situé à 30 km de la commune urbaine de kankan a suscité des tensions ce samedi 20 octobre 2018 .juste après l’installation du nouveau conseil exécutif.
Selon nos informations au terme du vote des conseillers, c’est Adama Condé qui est arrivé à la tête avec 10 voix devant Ibrahima Kalil Condé qui a obtenu 7 voix .Apres ce premier scrutin, il a été decidé d’organiser un deuxieme tour pour connaitre finalement le Maire. Selon nos sources,ce deuxieme tour a été également soldé par la victoire du candidat Adama Condé.Toute chose que le deuxieme en l’occurence Ibrahima kalil a désavoué à travers l’émission d’un coup de fil au sortir de la salle. C’est suite à cet appel que la confusion a commencé.Car selon les témoignages réçus,le candidat malheureux aurait affirmé qu’il a été triché à travers la ténue d’un deuxième tour.Aux dires du candidat déchu ,il lui a été rapporté que dans aucune localité un deuxieme tour a lieu.
La goutte d’eau qui a sans doute fait déborder le vase.
“C’est suite à l’intervention du fameux Ibrahima Kalil Condé dans l’émission kawala wala de la Radio baobab fm siguiri que tout ce problème a commencé ,il avait dit à l’antenne ce jour(jour du scrutin Ndlr) que mon secrétaire général et moi l’avions donné la cocarde et le tampon tout en lui félicitant” martèle le Sous Préfet de Gbérédou baranama.
Un délégué National du Parti accusé
Poursuivant,Mohamed Cheick Kourouma explique les raisons de sa venue a kankan.
“J’avais une affaire personnelle le lendemain du vote c’est pourquoi j’ai quitté tôt le matin pour venir parce-qu’après l’élection on n’avait habillé le nouveau Maire sous l’ordre du délégué national mais j’avais reçu un appel venant de mes supérieurs de retirer la cocarde et le tampon que c’était pas le moment. Donc j’ai appelé Adama Condé et il m’a remis les choses.j’aurai appris que les villageois disent si je pars pas avec le tampon et ma cocarde de rester à kankan,donc suis là sur instruction de mon Préfet” A-t-il ajouté.
À rappeler qu’un avertissement a été donné au sous Préfet de ne pas se rendre dans sa sous Préfecture.
Enfin il important de noter,que sur les 12 sous préfectures de la de kankan 4 seraient menacées dont Gberedou baranama à travers sa commune rurale.

Mohamed junior diallo,envoyé special kankan24.com

Comments

comments