Kankan/BEPC : l’absence des détecteurs de métaux dans plusieurs centres

Kankan/BEPC : l’absence des détecteurs de métaux dans plusieurs centres

0
PARTAGER
blank

Le brevet d’études de premier cycle se poursuit sur toute l’étendue du territoire national. A Kankan contrairement au baccalauréat unique, certaines mesures prises par le MENA peinent à être appliquées sur le terrain. C’est le cas de l’utilisation des détecteurs de métaux. Le constat révèle que dans plusieurs centres de la commune urbaine, ces appareils ne sont pas utilisés. Au lycée Almamy Samory Touré aucun détecteur de métaux n’est visible ni utilisé. Ce, depuis le début de l’examen. Interrogé ce matin, le délégué du centre 1 de cette école a confirmé cette information. Selon Monsieur Zézé Zoumanigui son centre n’a reçu aucun appareil. « Je n’ai pas reçu de détecteurs de metaux, mais j’ai donné tout de même l’instruction ferme aux différents surveillants de fouiller les élèves avant même de rentrer en classe. Personnellement moi-même je prends le temps de fouiller les élèves » a-t-il dit avant de se féliciter de la détection d’aucun cas de fraude. Même constat au deuxième centre de ce lycée.
Interrogé sur cette situation, le Directeur Préfectoral de l’éducation de Kankan affirme prendre toutes les dispositions afin dit il de résoudre ce problème. « On n’a pas fait le constat pour le moment si cela s’avère, on y remédiera. A Samory je ne suis pas arrivé là-bas ce matin mais j’y passerai. Mais ce qui réconfortant les enfants n’ont pas de téléphones » a expliqué M.Morlaye Condé.
Il est à rappeler que lors du lancement des premières épreuves du BEPC au lycée Moryfindjan kankan, l’inspecteur régional de l’éducation avait rassuré de l’utilisation des détecteurs comme exigés par le ministère. Mais Sauf que c’est le contraire dans plusieurs centres de la préfecture.
Mohamed slem Camara
624040793

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE