ÉLECTRICITÉ EN HAUTE ET GUINÉE FORESTIERE OU DIX (10) ANS DE MENSONGES,...

ÉLECTRICITÉ EN HAUTE ET GUINÉE FORESTIERE OU DIX (10) ANS DE MENSONGES, ÇA SUFFIT(Par Sekou “Nesta” Kaba) !

0
PARTAGER

Un dicton populaire nous enseigne : « plus la difficulté est grande, plus il y’a de gloire à la surmonter. Les pilotes habiles gagnent leur réputation dans les orages et les tempêtes ». Jeunes de Guinée en général et particulièrement ceux de la Haute et Guinée Forestière, c’est à vous que je voudrais adresser cette tribune, fruit de mûres réflexions pendant ces périodes de forts orages et tempêtes politiques en Guinée pendant ces temps qui courent. En outre, un adage nous dit : « les évènements ne se produisent pas simplement, ils arrivent sur rendez-vous ». Nous avons rendez-vous avec l’histoire ! Que dis-je ? Notre histoire commune et notre destin collectif !
En effet, je voudrais commencer ces lignes par ces gentils conseils aux autorités. Ceci dit, afin d’éviter l’effet domino et pour une paix durable et une issue heureuse de la crise, il faut impérativement la réalisation d’un barrage hydroélectrique pour la HAUTE et GUINÉE FORESTIÈRE. Sinon, il est à craindre que l’onde de choc de cette mobilisation ne touche d’autres villes des deux (02) régions les plus marginalisées en termes d’investissements publics. Et cela, pour une simple raison, car, si KANKAN venait à améliorer considérablement sa desserte en courant du fait de manifestations publiques de protestations( ce qui est inexorable et non négociable)!, nul doute, qu’elles feront des émules et très vite, l’État n’aura ni les moyens encore mieux, le temps d’apporter des réponses idoines aux intempestives mais légitimes revendications de nos braves et laborieuses populations. Celles-là mêmes dont les notables contributions au budget national de développement servent toujours à soutenir depuis l’indépendance, le niveau de vie de certaines autres, plus favorisées à cause de leur proximité avec le pouvoir central. La jeunesse de la Haute et Guinée Forestière doit se donner la main et imposer le respect. Surtout pour un régime dont 80% de l’électorat stable et inconditionnel provient de chez elle. Je dis :
Dix (10) ans de mensonges, ça suffit ! Prenons notre destin en main !
Avec cet aventurier sans programme politique d’Alpha et qui a enfariné nos mamans, nos papas et nos ainés, il faut une thérapie de choc. En vrai communiste apparatchik, il n’a été élevé qu’à la sève nourricière de la contestation en jargon Marxisme-Léninisme : lutte des classes et c’est ce qu’il connait. C’est à juste raison qu’il me revient de vous rappeler une maxime populaire : « n’attends pas que les évènements arrivent comme tu le souhaite. Décide de vouloir ce qui arrive…et tu seras heureux ». Je dis :
Dix (10) ans de mensonges, ça suffit ! Prenons notre destin en main !
Finalement, les deux (02) régions seront instables et s’embraseront à notre détriment, car, les balles assassines toujours promptes à son service, n’épargneront point nos frêles vies déjà foncièrement menacées par cette crise sanitaire sans précédent. Si rien n’est fait pour désamorcer cette crise qui pointe à l’horizon, c’est le chaos qui nous guette. Cette jeunesse déjà rongée par le chômage endémique, les manipulations politiques en tout genre par de pires scélérats.
Par ailleurs, il nous a été donné de constater que des Jets privés affrétés par de l’argent sale et bourrés de billets de banque sont distribués çà et là, pour encore endormir cette fois-ci à jamais, les forces actives et de progrès à Kankan la ville martyre. Comme si, dix (10) ans de supplices et de reniement, de fausses promesses et d’embrigadement paraissent peu aux yeux de cette clique à Alpha.
Toujours les mêmes renégats, encore General Bouréma Conde à Kankan, Tata Vieux à Faranah, les Diaré à Kissidougou, Mady Kaba Camara et consorts à Siguiri que sais-je encore ? Le neveu du General Sory DOUMBOUYA Préfet à Mandiana, à Kérouané, Djènè Saran Camara autrefois du PUP… tous, collabos (parfaits) et sans oublier le cas singulier de Amadou DAMARO CAMARA, PAN actuel, le Judas des malinkés (qui vendit DIARA TRAORE sans oublier les désastreuses conséquences de son forfait sur toute sa communauté) avec le 4 juillet 1985 ! Nous avons l’impression qu’en Guinée, il y’a des familles régnantes dont les privilèges de la RES PUBLICA, se transmettent de père en fils ou de mère en fils !
Par ailleurs, où sont les neveux du vieux et célèbres Namory Koumba Magassouba de l’Union Manding ? Que sont devenus les enfants de « Papa Mady » ou Amiata Mady de Kankan, « le Lion de Siguiri » El hadj Sékou SAVANÉ nous livre-t-il quel message dans sa mésaventure et l’invariable expression de son profond regret de la page du joug du tristement célèbre aventurier politique, Alpha CONDE ?
Actuellement, tous nos pères et mères autrefois craints et héros du RPG, ont été réduits par notre bêtise collective, en de vulgaires types et dames. Aujourd’hui même, sera enterré un des symboles marquants de l’ingratitude de cet aventurier politique sans programme, Papa Docteur N’faly Raoult CAMARA de Kérouané. Il est mort, cette triste fin commune et programmée par ce type sans cœur à l’encontre de tous ses compagnons de lutte. Celle qui se déroule, dans l’oubli, le dénuement total et l’indécence. A qui le tour ? Nous disons haut et fort :
Dix (10) ans de mensonges, ça suffit ! Prenons notre destin en main !
Les bonnes questions que je me pose maintenant et que je vous demande de vous poser, ce sont :
1. Pourquoi avons-nous fait dix (10) ans dans le noir avec un régime dont nous réclamons inconsciemment la paternité?
2. Nos soient-disant cadres qui ont siégé dans différents gouvernements en « notre nom » depuis 2011 à nos jours, ont-ils mérité la confiance des populations de la HAUTE GUINÉE et de la GUINEE FORESTIÈRE?
3. Pourquoi ALPHA CONDÉ a puis accepter de faire dix (10) ans au pouvoir sans se préoccuper des aspirations profondes et majeures des braves et laborieuses populations de ces deux (02) Régions-cibles et pourvoyeuses de voix électorales notamment: Les infrastructures routières reliant les grandes villes entre elles ?
4. L’électrification des zones concernées, l’emploi des jeunes, les services sanitaires de haut niveau (regardez les hôpitaux régionaux de Kankan et de Nzérékoré, plus abattoirs que mouroirs), Eau potable pour tous? Nous disons :
Dix (10) ans de mensonges, ça suffit ! Prenons notre destin en main !
Chers compatriotes jeunes ! C’est à vous cette tribune ! Prenons notre destin en main !
De ce triste bilan de cet Alpha Condé dix (10) ans durant et loin d’un quelconque réquisitoire, je me rends automatiquement compte, que la HAUTE et GUINÉE FORESTIÈRE sont perdantes ! La seule chose que nous devons faire maintenant, c’est d’apprendre de nos erreurs du passé et changer de stratégie pour la prochaine occasion. Oui ! Nous pouvons le faire avec cette jeunesse qui se réveille déjà de son long sommeil et dont Kankan donne le ton.
Le salut ne viendra que par des actions concertées mais aussi et surtout de notre synergie. Ce qui me pousse à interpeler mes amis malinké et Guerzé de Nzérékoré, à cesser de s’affronter suite aux manipulations éhontées d’Alpha CONDÉ. Ceux qui ont fondé nos grandes villes d’aujourd’hui, petites bourgades hier, ont consenti d’énormes sacrifices pour leur expansion. Ce ne sont pas les sages qui se battent, ce sont les jeunes, donc ce sont eux qui doivent se parler et s’aimer et non les sages comme cette pièce théâtrale digne d’une vraie comédie, servie ces derniers jours à Nzérékoré. Le « jeune forestier » n’est plus Guerzé, Toma, Kissia ou Mano, il est aussi, aujourd’hui, Malinké, peulh, Soussou, Bassary… Ceci est d’autant valable à Kankan qu’à Conakry où les vrais autochtones, ne sont toujours plus forcément au-devant de la scène. C’est un phénomène anthropologique normal, observé un peu partout dans le monde et la Guinée n’y peut en échapper !
En fin, il est grand temps de prendre notre destin collectif en main, car, quelqu’un nous disait : « Il ne faut pas lier un navire à une seule ancre, ni une vie à un seul espoir ». L’espoir Alpha est raté ! Tournons-en ensemble, la page !
Vive la GUINÉE !
Honorable Sékou ‘’Nesta’’ KABA,
Responsable Communication
Digitale du Mouvement des
Jeunes pour le courant à Kankan

Comments

comments