EDG /Siguiri : Les stagiaires partent en grève et la ville plongée...

EDG /Siguiri : Les stagiaires partent en grève et la ville plongée dans le noir

0
PARTAGER

Pendant que la jeunesse de Kankan marche pour exiger le retour du courant dans les différents ménages ; à Siguiri c’est le chaos à la Guinéenne de l’électricité antenne locale. Plusieurs dizaines de stagiaires travaillant pour le centre de Siguiri et bourré sont grève depuis le dimanche 29 juin 2020. Conséquence ; la ville est plongée dans l’obscurité.
Dans une lettre adressée à la première autorité de la Préfecture, les grévistes ont fait part des raisons de leur grève. « Nous avons un seul point de revendication et une exigence, la reprise immédiate sans condition de la facturation et le payement du courant par tous comme dans les autres centres du pays ».
Dans le même courrier qui date du 24 juin 2020, ces stagiaires déplorent le fait qu’ils ne soient toujours pas embauchés par cette structure apres des années de service. Ils estiment que le non payement de la facture par les citoyens constitue un problème. «Chaque année, la Direction des ressources humaines de l’EDG vient jusqu’à Kankan pour recruter parmi les stagiaires. Elle trouve qu’à Siguiri qu’il n’y a pas de besoins de personnels.Parceque le courant n’est pas payé » peut on lire entre les lignes.
Interrogé, un des stagiaires s’exprimant dans l’anonymat affirme qu’ils travaillent sans salaire, ni prime… Ci jointe la copie du courrier.


Face à la condition de vie qu’ils jugent précaire,ils décident de se retirer en laissant les réseaux dans les mains des 4 titulaires.
Aux dernières nouvelles, les négociations sont en cours et un protocole d’accord serait trouvé avec les autorités de la ville. Nous y reviendrons.
Amara Fofana

Comments

comments