Baro: affaire des 18 serpents, le sous préfet apporte les démentis

Baro: affaire des 18 serpents, le sous préfet apporte les démentis

0
PARTAGER

Suite à la recente sortie médiatique à kankan d’une délégation parlementaire pilotée par l’honorable Ben Youssouf KEITA, relayant l’information selon laquelle, 18 serpents ont été tués au centre de santé de Baro dont 3 vipères dans la salle d’accouchement. Une équipe de la presse de KANKAN etait en deplacement ce samedi 4 aout dans la prefecture de kouroussa,histoire de s’enquerir les realités du centre de santé de Baro et de l’hopital prefectoral de Kouroussa.
Au centre de santé de baro ,nous avons interrogé le sous préfet sur la situation des serpents.M. Moussa Traoré a dementi les déclarations de l’honorable KEITA,en déclarant qu’il n’ya eu que 3 serpents tués dont une vipère. “Tous ces serpents ont été tués avant l’inauguration, et pas dans la salle d’accouchement” Nous a t’il precisé.
Selon les informations fournies par le sous préfet ,ce centre de santé amélioré a été construit en 2015,mais inauguré qu’en janvier 2018.
Concernant le salaire des matrones évoqué par le député ben Youssouf KEITA,le numéro 1 de la sous préfecture et le Directeur de l’hopital de kouroussa en mission sur le terrain diront ceci: ” les matrones évoluent ici de façon volontaire,25 milles c’est le prix de motivation pas le salaire.Parce-que c’est des bénévoles”
En ce qui est du nombre de consultation,contrairement à ce qui nous a été révélé,un rapport détaillé des consultations de l’hôpital qui nous a été fourni révèle qu’au premier semestre de cette année 2018, le centre de santé amelioré de baro a enregistré 2444 contacts.Nombre d’accouchement selon le rapport est de 266 femmes au cours du premier semestre 2018.Cpn(campagne symio prévention contre le palu Ndlr) est de 496.

Le Directeur de l’hôpital préfectoral de Kouroussa

Le sous prefet, et Dr diané Amara Directeur de l’hôpital de Kouroussa assurant l’intérim de madame la Directrice préfectorale de la santé ainsi que l’adjointe du Directeur du dit centre ont tous reconnu le manque d’équipements dans le bloc operatoire.Le manque d’eau et d’électricité constitue un problème majeur dans ce centre amélioré offert par la première dame de la République.
À noter que Le Directeur du centre était absent disent ils pour des raisons de mission.
Après Baro,l’equipe de la Presse s’est rendue à l’hôpital prefectoral de kouroussa .Parmi les services visités,la pédiatrie a davantage été au centre des viseurs.Aux dires du Directeur de l’hôpital cette pédiatrie est l’une des meilleures de la Guinée,car dit il,elle répond aux normes internatiinales.Le responsable de l’hôpital nous a rappelé que ceci est le fruit d’un partenariat avec médecins sans frontière pour une durée de 5 ans.
Le manque de médecin est le principal problème soulevé par Dr diane.
À rappeler qu’un bâtiment devant servir de maternité est en rénovation dans cet hôpital sur financement de L’USAID.Mais ces travaux de rénovation sont aux arrêts.
Il est à noter que selon le Directeur de l’hôpital de Kouroussa l’eau et le courant existent dans cette structure 24/24.

Mohamed slem camara
624040793

Comments

comments