Recrutement armée : un journaliste meurt en pleine course

Recrutement armée : un journaliste meurt en pleine course

0
PARTAGER

Débutées il ya de cela quelques jours dans de nombreuses Préfectures de l’intérieur du pays, les épreuves physiques du concours national de recrutement dans l’armée guinéenne continuent à faire des victimes. Apres Kankan, Nzérékoré c’était au tour de Siguiri d’enregistrer son premier cas de mort ce mardi 9 avril 2019. La victime est un journaliste de la Radio baobab FM ; un medium qui émet dans la commune urbaine sur la fréquence 97.7 Mhz. Selon les explications reçues sur place, c’est suite à un malaise que le jeune journaliste Saa François Ifono a trouvé la mort après avoir parcouru 8 kilomètres ; juste à la rentrée du camp d’infanterie de Diarrala.
A retenir que Saa François Ifono était l’animateur de l’émission « kissi ».Il est mort en laissant derrière lui trois enfants et une veuve.
C’est dans la journée de ce mardi 9 avril 2019 que sa dépouille mortelle a été transportée à gueckedou, sa ville natale. Que son âme repose en paix !Amen

Amara Fofana
622044257

Comments

comments