Préfecture de Kankan : Un bâtiment où le courant est insuffisant et...

Préfecture de Kankan : Un bâtiment où le courant est insuffisant et les responsables se font rares dans les bureaux (Révélation)

0
PARTAGER

Construit à l’occasion des fêtes tournantes de l’indépendance de notre pays dont Kankan a abrité l’An 59, le nouveau bâtiment de la Préfecture fait partie des belles infrastructures de la cité. Mais force est reconnaitre aujourd’hui que dans cette maison le manque de courant et l’absence de certains directeurs préfectoraux dans les bureaux pendant les heures de travail restent visibles. Sur la vingtaine de bureaux que comporte le bâtiment, le constat révèle que nombre d’entre eux restent souvent fermés toute la journée. Les responsables de ses services sont quasi absents durant des jours, voire des semaines. C’est le cas de la Direction Préfectorale de l’Hôtellerie et du Tourisme, le Service Contrôle Financier, la Promotion Féminine et l’Enfance, la Direction préfectorale de l’élevage excepté le bureau de son adjoint,celui du commerce ainsi que d’autres bureaux qui n’ont pas d’enseignes.

Interrogé sur la situation, le Préfet dans un premier temps s’est dit stupéfait, avant de faire immersion dans tout le bâtiment avec notre rédaction pour s’enquérir des réalités. Apres un tour dans tous les bureaux il s’est avéré que 5 étaient fermés. Sur les raisons de la fermeture de ses bureaux, le Préfet a tenté de nous expliquer. Aux dires d’Aziz DIOP, il faut relativiser ce constat .L’actuel locataire de la Préfecture s’est exprimé en ces termes : « aucun bureau n’a reçu suite à la construction un appuie en matière de mobilier, tous les services se sont débrouillés à chercher les mobiliers d’eux-mêmes c’est un handicap.Pourquoi relativiser, parce que certains cadres viennent les matins ; des actions de terrain prennent le dessus sur la sédentarisation dans les bureaux ».

Directeur Préfectoral de l’hôtellerie;tourisme et l’artisanat de kankan

Joint par le Préfet, l’un des concernés à l’occurrence Mohamed Lamine Bamba ; Directeur préfectoral de l’hôtellerie, des tourismes et de l’artisanat nous a fait savoir que son absence s’explique par les travaux de terrain. « Je suis un service de terrain, pas de bureau.il y a des problèmes liés aux hôtels qu’il faut résoudre sur le terrain »a-t-il confié. Malgré l’immensité de son service le Directeur Préfectoral de hôtellerie, des tourismes et de l’artisanat confie qu’il est le seul agent.
3 bureaux ont le courant
Si de nombreux responsables se font rares dans les bureaux pour diverses raisons ; le manque de courant dans ces bureaux constitue un autre probleme.Interrogé Monsieur Aziz Diop nous a fait savoir que la Préfecture a le courant. Pourtant d’après les enquêtes menées ; seulement 3 bureaux ont le courant (Bureau du Prefet, SPD ; et Attaché Administratif Ndlr…). Par rapport à cette situation, le Premier Responsable de la Préfecture précise « il ya les panneaux solaires liés à la prise en charge.ces panneaux peuvent pas prendre tous les services ; il ya des services stratégiques qui ont le courant comme mon bureau, spd pour la saisie et le bureau de l’attaché administratif .C’est des panneaux limités » a-t-il dit. Au moment où on parle de la numérisation de l’administration, la dizaine de bureau de la Préfecture de Kankan patauge dans le noir. Pour l’heure, les climatiseurs installés servent de simples décors. Même réalité dans beaucoup d’autres lieux administratifs de kankan. L’heure est grave !
couloir gauche de l’intérieur de la Préfecture

A l’issue de la visite, Monsieur le Préfet de Kankan promet donner les instructions pour que tous ces bureaux soient ouverts et opérationnels. En visite ce mercredi matin à la Préfecture, nous avons découvert les mêmes réalités. A 11 heures dejà,Ces mêmes bureaux étaient encore fermés. Une image qui confirme la thèse selon laquelle « l’habitude est une seconde nature ».
Mohamed slem Camara
624 04 07 93

Comments

comments