Kankan /recrutement armée : les candidats entre peur et pessimisme

Kankan /recrutement armée : les candidats entre peur et pessimisme

0
PARTAGER

Comme annoncé par le Gouvernement guinéen concernant le recrutement national des nouveaux Hommes en treillis, les épreuves physiques ont démarré dans certaines localités du pays. Dans la Préfecture de Kankan elles pourraient débuter ce samedi 6 avril 2018 selon la Préfecture.
A quelques heures du démarrage de cette échéance dans le Nabayah, les différents candidats s’activent d’arrache pied à y prendre part. Mais nombreux sont ceux qui se montrent pessimistes et sceptiques sur leurs sorts et le déroulement de ces épreuves. Interrogés ce vendredi 5 avril 2019 à la Préfecture de Kankan, certains candidats nous ont fait savoir que c’est déjà une peine perdue. « Je ne suis pas confiant dans la mesure où le nombre d’admis sollicités par le Gouvernement est minime» lance un candidat qui a préféré garder l’anonymat. Près de lui, se trouve un autre jeune qui pense que le recrutement est déjà fait avant le jour. Une idée que réfute le Préfet de Kankan qui s’inscrit en faux contre cette idée. Interrogé sur la question, Aziz Diop affirme que c’est pour saboter le Processus ils le disent. « Ce sont des malhonnêtes qui disent des choses pareilles, des saboteurs, juste pour saboter le processus » a-t-il lâché.

Concernant le déroulement de ces echeances, le Préfet de Kankan nous a confié que toutes les dispositions sont prises afin qu’elles se déroulent dans la plus grande transparence. A noter qu’à kankan, ils sont plus de 7000 mille candidats enregistrés .pourtant selon un récent communiqué du ministère de la defense, seulement 300 personnes seront retenues pour la Préfecture. Toute chose qui laisse planer le désespoir chez beaucoup d’entre eux.
Les épreuves physiques démarrerons ce samedi 6 avril 2018 par la course avec un premier groupe de 1000 candidats composés d’étudiants et diplômés a-t-on appris.
Mohamed Slem Camara
624 04 07 93

Comments

comments