Kankan: le documentaire « Nô metty Sifadé » révèle aux étudiants les dangers liés...

Kankan: le documentaire « Nô metty Sifadé » révèle aux étudiants les dangers liés à l’immigration irrégulière.

0
PARTAGER

C’est devant un parterre d’étudiants issus des différents départements de l’Université Jilius N’yéréré de kankan que le film documentaire intitulé « Nô metty sifadé » a été projeté ce jeudi 27 juin 2019 dans un des amphithéâtres de la dite Université.C’est une initiative de l’ONG Guinée Solidarité en collaboration avec l’UNICEF,le CÉCOJE et l’Inspection Régionale de l’Action Sociale ,de la Promotion Féminine et de l’Enfance sur financement du département anglais pour le développement internationale « DFID » (Department for International Development).
La cérémonie a connu la présence de plusieurs étudiants et jeunes issus de toutes les sensibilités de la couche sociale de la ville.
Cette projection s’inscrit dans le cadre du projet de prévention contre la migration irreguliere.

« Nô metty sifadé » qui signifie « difficile de comprendre en français » est un documentaire de 52 minutes produit en France précisément à bordeaux .Selon les réalisateurs, Il retrace les témoignages et parcours des jeunes ayant tenté l’aventure clandestine dans le but d’informer et sensibiliser d’éventuels candidats à cette épreuve.
Aux dires d’Alpha Amadou Diouldé Diallo l’un des réalisateurs du documentaire,c’est une manière d’informer les jeunes des souffrances auxquels ils peuvent être victime au quotidien sur le chemin de la migration irreguliere,mais surtout à l’arrivée . « c’est un film qui porte sur les MNA (Mineurs non accompagnés Ndlr).On les a rencontré à bordeaux.C’est des jeunes mineurs la plupart des guinéens.nous leur avons posé des questions par rapport à la cause de leur départ,les trajets,parcours et autres.L’objectif c’est d’informer les gens sur les réalités que vivent ces jeunes là-bas » a t’il déclaré.

Amadou Diouldé Diallo réalisateur

Poursuivant,le jeune réalisateur a lancé un appel pressant à toutes celles et tous ceux qui souhaitent ou songeraient rejoindre l’Europe de façon illégale et irrégulière.
Présente à la rencontre, l’Inspectrice Régionale de l’Action Sociale affirme être touchée par les témoignages des principaux acteurs dudit film .
Dame Aminata bérété a mis l’occasion à profit pour lancer également un appel aux autres sur place d’y rester afin d’entreprendre.
Aurore Lecante chargée du projet ONG Guinée Solidarité

Pour Aurore Lecante,chargée de projet de l’ONG initiatrice « Guinée Solidarité » ,ce documentaire est partie du constat à la fois en Guinée et en France sur le fait que les populations étaient relativement bien informées sur les difficultés du parcours en terme migratoire,mais un peu des réalités trouvées sur place.

La cérémonie a été caractérisée par les débats et témoignages de certains jeunes qui ont tenté cette aventure.
Au sortir de la rencontre, de nombreux jeunes interrogés se sont dits prêts à renoncer à cette épreuve de l’immigration irrégulière et clandestine.
À noter qu’au cours de la projection de ce film, l’émotion et la tristesse se lisaient visiblement sur les visages des participants.
Selon les initiateurs et réalisateurs ,ce film n’est pas à sa première projection. »À bordeaux en france,il a été projeté tout comme au centre culturel franco guinéen…Nous ne comptons pas s’arrêter là » ont ils conclut.

Mohamed Slem Camara
624040793

Comments

comments