Kankan : la Politique Nationale de l’Eau au cœur d’un atelier

Kankan : la Politique Nationale de l’Eau au cœur d’un atelier

0
PARTAGER

Tenu du vendredi 19 au samedi 20 octobre 2018 à Kankan d’un atelier de sensibilisation et d’information portant sur le contenu de la politique nationale de l’eau en Guinée. L’initiative était de la cellule de gestion du projet « Appui au programme de développement durable du delta du Niger et le programme de renforcement de la Gestion intégrée des ressources en eau (PGIRE GUINEE) ».
Plusieurs participants ont pris part à la rencontre dont les Directeurs Nationaux de l’hydraulique de la Guinée et du Mali en présence des Hommes de médias.
Durant deux jours les initiateurs et participants se sont penchés sur plusieurs thématiques parmi lesquelles, la présentation de la GIRE, le code de l’eau en Guinée, la politique nationale de l’eau, celle de l’environnement, l’aquaculture communautaire ainsi que le changement climatique et la stratégie des services publics de l’eau en milieu rural et semi urbain.
Sur les objectifs et l’enjeu de la dite rencontre, M.Sékou DIARRA Ordonnateur délégué du programme Gire en Guinée dira que cette session s’inscrit dans le cadre de la diffusion et la vulgarisation du contenu de la politique nationale de l’eau en Guinée « en tant que Programme de Gestion des Ressources en Eau du Bassin du Niger portion guinéenne, nous avons placé la diffusion de ce document au centre de nos activités .C’est ainsi que nous avons organisé une session à l’endroit des autorités Administratives et Politiques, Services techniques, Organes du bassin, Usagers, la Presse et la Société Civile pour qu’ensemble nous puissions échanger sur le contenu de ce document » a-t-il dit.
Présidant la cérémonie d’ouverture M.sekou kébé représentant le Gouverneur de Kankan a d’abord remercié les Présidents du MALI et de la GUINEE pour la conjugaison des différents efforts dans le cadre de la pérennisation de ce projet ainsi que le Royaume des Pays Bas pour le financement. Apres avoir dégagé le but de cette Politique Nationale de l’Eau, il a déclaré ouvert la rencontre.
Dans son exposé, Madame Cissé Youma Coulibaly a fait une brève présentation de la Gestion intégrée des Ressources en Eau en ces termes : « La GIRE est un processus qui favorise le développement et la gestion coordonnée de l’eau, des terres et des ressources connexes en vue de maximiser de manière équitable le bien être économique et social en résultant sans pour autant compromettre la pérennité d’écosystème vital (GWP) ». Poursuivant son intervention, la coordinatrice du PCA GIRE BAMAKO est revenue sur certains fondamentaux de la GIRE dont l’architecture institutionnelle, le cadre juridique, les mécanismes de financement, le système d’information de l’eau et les aspects connexes qui sont des ressources humaines, genre, changements climatiques.
En ce qui concerne l’aquaculture communautaire en Haute Guinée précisément dans la Région de kankan, M.Toupou Siba est revenu sur son importance,l’approche,les raisons de la faiblesse des coûts, quelques résultats ainsi que les facteurs de succès pour l’implantation de l’aquaculture communautaire.
Pour sa part Elhadj Manden Koulibaly a dans son exposé sur le SNAPE mis un accent sur les activités et les résultats de ce service notamment: assurer à l’élaboration du Programme national de l’hydraulique villageois, la maitrise d’œuvre des projets,études,aménagements et contrôle des travaux ainsi que l’organisation de l’exploitation, la Gestion et la garantie de la maintenance des équipements.
Le Directeur du SNAPE kankan n’a pas manqué de mettre un accent sur la stratégie des services publics de l’eau en milieu rural et semi Urbain.
Dans son exposé sur le code de l’Eau,Le Directeur National Adjoint de l’hydraulique de la Guinée nous a plongé dans l’univers de la la loi L/94/005/CTRN portant code de loi. Aux dires du DNH Adjoint de Guinée,c’est un code qui est composé de 62 articles,dont 16 chapitres.
Parlant de la Politique Nationale de l’Eau, il est important de rappeler que c’est un document de 48 pages qui comporte 3 chapitres. Un premier chapitre qui dresse le bilan diagnostique en rappelant le contexte et pose la problématique de la gestion des ressources en Eau du pays. Le deuxième chapitre présent les fondements stratégiques de la politique Nationale de l’Eau du pays à l’horizon 2030 et le troisième chapitre traite de la stratégie de mise en œuvre de la politique Nationale de l’Eau.
Aux dires de l’exposant, le présent document est l’expression de la volonté des autorités politiques du pays et de tous les principaux acteurs du secteur de l’eau  » sa mise en œuvre permettra à coup sûr à la Guinée d’une part de s’aligner sur les autres pays de la communauté internationale pour répondre aux exigences des objectifs de développement durable en matière d’eau et d’autre part de faire profiter au pays des avantages inestimables liés à une valorisation et à une gestion durable de son énorme potentiel en ressource en eau  » a-t-il conclut.
Présent à la rencontre, commandant Faro des Eaux et forets a fait un bref aperçu sur la Politique Nationale de l’environnement.

Le changement climatique, l’adaptation basée sur les écosystèmes, un défis pour le bassin du Niger ont été également au coeur de l’atelier.Pour le maintien de l’ecosysteme,Le Responsable de L’ONG ABE HG affirme qu’il faut privilégier l’information et la sensibilisation sur les conséquences du Changement climatique.
Au terme de la rencontre, le Directeur national de l’hydraulique du Mali s’est réjouit de cette rencontre. M. Yaya Boubacar a remercié les participants et communicateurs pour la qualité des débats qui ont caractérisé les deux jours de rencontre. Même avis de satisfaction chez le Directeur National Adjoint de l’Hydraulique de Guinée.
M.cheick Abdoul Sidibé a au nom des participants remercié la GIRE pour cette initiative ainsi que les experts qui ont communiqué sur les différentes thématiques. Le Directeur Régional de l’Agriculture a mis l’occasion à profit pour rassurer les initiateurs de la bonne restitution du contenu de la Politique Nationale de l’Eau.
A noter qu’une telle rencontre s’est tenue également dans la Région Administrative de Faranah avec l’initiative de la GIRE du 6 au 8 juin 2018.

La Rédaction
624 04 07 93

Comments

comments