Justice : Maitre Cheick sacko magnifie ses efforts et répond aux détracteurs...

Justice : Maitre Cheick sacko magnifie ses efforts et répond aux détracteurs : « Les gens qui critiquent la justice peuvent continuer, mais nous on les écoute pas »

0
PARTAGER

Depuis quelques jours ; le Ministre d’état guinéen de la justice et garde des sceaux entamait une tournée à l’intérieur du pays .Apres la localité de Faranah et la partie forestière de la Guinée ; Maitre Cheick sacko a fait une courte escale dans la savane guinéenne .A Kankan où il a accordé une interview exclusive à notre rédaction dans la matinée du samedi 29 mars 2019, le patron de la justice guinéenne est revenu sur plusieurs sujets dont les reformes engagées à la tête du département mais aussi et surtout les perspectives. Parlant de l’objectif de sa tournée le Ministre Cheick Sakho nous a fait savoir qu’elle s’inscrivait dans un cadre de lutte contre l’impunité. Car dit il les messages forts ont été lancés dans les différents dialectes du terroir. Maitre sackho affirme mettre l’occasion à profit pour visiter certaines infrastructures judiciaires construites, mais également en construction.
Au nombre des reformes, le numéro 1 des gardes des sceaux a mis un accent particulier sur la mise en place des principales institutions judiciaires et le statut particulier des magistrats. « Nous avons presque mis en place toutes les institutions judiciaires exceptée la Haute Cour de la Justice qui sera mise sur pied lorsque le nouveau parlement sera institué …les magistrats ont également un statut particulier ; leur discipline est gérée par le conseil supérieur de la magistrature que nous avons mis en place »a-t-il dit.
Au cours de l’entretien le Ministre Cheick Sacko n’a pas manqué de répondre aux détracteurs « les gens qui critiquent la justice peuvent continuer, mais nous on ne les écoute pas. Mes cadres, mes magistrats ne les écoutent pas .Je leur demande simplement de travailler dans le sens de l’intérêt de la population guinéenne » a-t-il lâché.
En ce qui concerne les perspectives, il sera question selon le ministre de la formation des cadres et la réalisation de plusieurs infrastructures (judiciaires et pénitentiaires) permettant à lutter contre l’impunité dans notre pays.
Mohamed slem Camara
624 04 07 93

Comments

comments