Ballon d’Or : la réaction pleine d’émotion de Luka Modric

Ballon d’Or : la réaction pleine d’émotion de Luka Modric

0
PARTAGER

Ballon d’Or devant Ronaldo et Griezmann, Luka Modric a exprimé sa joie une fois le trophée dans les mains.
C’est donc fait, Luka Modric remporte le 63e Ballon d’Or de l’histoire. Le Croate devance Cristiano Ronaldo et le champion du monde Antoine Griezmann. Kylian Mbappé termine 4e et Lionel Messi 5e, lui qui était toujours sur le podium depuis 2007. Le milieu de terrain devient le 10e joueur à soulever cette distinction individuelle au Real Madrid. Forcément ému au terme de la soirée, le joueur a tenu à remercier ses coéquipiers en club mais aussi en sélection, lui qui a terminé finaliste du Mondial.

« Je suis fier. C’est une émotion extraordinaire. Tout d’abord, permets-moi de remercier mes coéquipiers, mes entraîneurs, tout le staff du Real Madrid et tous les gens qui y travaillent. Je veux remercier mes coéquipiers de l’équipe nationale, et bien sur ma famille. Mon épouse et mes enfants me permettent de m’épanouir. Quand on est enfant, on a toujours des rêves. Je voulais jouer dans un grand club, remporter des trophées et je l’ai fait. Le Ballon d’Or, c’est tout ce dont je pouvais rêver », a entamé le joueur de 33 ans à l’issue de la cérémonie.

Il succède au duo Ronaldo-Messi
Après 10 ans de règne sans partage entre Ronaldo et Messi, forcément le lauréat de cette édition 2018 est un peu spécial. « C’est une sensation incroyable. Je succède à ces deux énormes joueurs. Messi et Ronaldo mais aussi parce que je succède à d’autres grands joueurs. Il y avait aussi d’autres grands adversaires comme Mbappé. Ça veut dire que j’ai fait des choses extraordinaires cette année. C’est un grand plaisir », a-t-il commenté devant son trophée.

Enfin, il a livré la recette de son talent, lui qui n’a pas toujours eu une vie facile, marquée par la guerre dans les Balkans durant les années 90. « J’ai bien compris que le travail, la persévérance et le fait de croire en soi permettent d’exprimer un talent. Et il y a une phrase que j’aime à dire : « le meilleur n’est jamais facile ». Pour moi, ça n’a pas été simple. Il m’a fallu des opportunités. » Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il les a saisies. Il rentre définitivement dans l’histoire en remportant le Ballon d’Or.

Source: Footmercato

Comments

comments